Liquidation des sociétés de post-production : 31 films d'ores et déjà sauvés

 

Le monde du cinéma est traversé depuis mi décembre par une forte inquiétude due à la liquidation judiciaire du groupe Quinta Industrie, l'un des 2 grands acteurs de la postproduction en France avec le groupe Eclair.

 

En cessation de paiements depuis le 1er septembre 2011, Quinta Industrie a été placée en redressement judiciaire début novembre. Fin 2010, les pertes de la société confrontée à la numérisation du secteur et à la réduction de son marché se seraient élevées à environ 10 millions d'euros pour un chiffre d'affaires d'une quarantaine de millions. Le 15 décembre 2011, le Tribunal de commerce de Nanterre a prononcé la liquidation judiciaire de Quinta Industries ainsi que de sa filiale, le laboratoire cinématographique LTC tandis qu'une autre filiale serait également menacée.

 

Le CNC a, depuis, mis en place deux "cellules de crise" et annonce d'ores et déjà le sauvetage de plus d'une trentaine de films sur la soixante menacée.

 

Une cellule de crise "technique"  a transmis au liquidateur judiciaire des recommandations  et identifié des actions à entreprendre pour assurer la continuité et la pérennité des œuvres.

 
Une cellule "financière" a quant à elle pour mission d’assurer un rôle de médiation entre les sociétés du groupe Quinta Industries et les producteurs ou distributeurs pour régler les éventuels différends financiers.

Selon le CNC, la situation est résolue pour 31 films tandis que 28 autres font l’objet d’échanges avancés avec le liquidateur. Pour 5 films, les travaux pourront s’achever sans difficultés au sein des sociétés du groupe Quinta Industries restant en activité durant les prochaines semaines, quelle que soit l’issue des procédures judiciaires.
 
S’agissant des stocks de films dont Quinta Industries a la garde, plusieurs repreneurs potentiels se sont manifestés auprès du liquidateur et auprès du CNC.
 
Une nouvelle réunion générale d'information et de concertation avec les organisations professionnelles du secteur aura lieu au CNC le 9 janvier prochain.

Julie Mialhe
02/01/2012

Sources:

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau