Débat sur la création éventuelle d'un "droit à l'oubli" sur Internet

La secrétaire d'État à l'Économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet préconise d'introduire un "droit à l'oubli numérique". Il s'agirait de créer pour les sites Web - et notamment pour les réseaux sociaux - des labels permettant d'identifier le degré de sécurisation des données personnelles des utilisateurs

Sensibles eux aussi à la protection de la vie privée sur Internet, les sénateurs Yves Détraigne et Anne-Marie Escoffier ont préparé une proposition de loi faisant de l'adresse IP une donnée à caractère personnel soumises à des règles de conservation que les sites internet divulgeraient à leurs utilisateurs.

Julie Mialhe
17/11/2009 00:07
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau