Dieudonné condamné pour injures raciales

Le 27 octobre 2009, la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris a condamné Dieudonné Mbala Mbala à 10.000 euros d'amendes pour injures raciales. L'humoriste avait remis, lors d'un spectacle au Zénith de Paris, le 26 décembre 2008, un prix "d'infréquentabilité et de l'insolence" à l'historien négationniste Robert Faurisson

Lors de l'audience, M. Mbala Mbala avait revendiqué sa performance comme un "attentat humoristique".

Les juges ont considérés que "les propos tenus par Dieudonné (...) ridiculisant les victimes juives (...) étaient outrageants et méprisants pour les personnes d'origine juive".
 
En novembre 2007, la cour d'appel de Paris l'avait déjà condamné à 5.000 euros d'amende pour avoir tenu en 2004 des propos où il comparait les "juifs" à des "négriers" dans le Journal du Dimanche du 8 février 2004. L'interview avait été publiée trois jours après qu'un spectacle de Dieudonné à Lyon eut été émaillé d'incidents. Des associations juives avaient alors perturbé le spectacle, faisant deux blessés légers. Dieudonné avait alors expliqué dans le journal : " Sale nègre, les juifs auront ta peau, voilà le genre de slogans que j'ai entendus. Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon. Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l'esclavage."

En juin 2008, il avait à nouveau été condamné par la cour d'appel de Paris pour "diffamation publique à caractère racial", pour des propos antisémites tenus en février 2005. Lors d'une conférence de presse à Alger, Dieudonné s'en était pris au "lobby sioniste, qui cultive l'unicité de la souffrance" et à la "pornographie mémorielle", du souvenir de la Shoah.

Julie Mialhe

09/11/2009 09:09

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau